Skip to Main Content

Jeu, set et match : Teddy Clairet est Champion de France FFSA Tourisme !

24 Juillet 2022
  • Invaincu sur les quatre premières épreuves, Teddy Clairet est déjà Champion de France FFSA Tourisme
  • Vincent Bouteiller a conforté sa deuxième place au championnat
  • Six pilotes différents sur les podiums lors de ce déplacement à Spa-Francorchamps

Donné comme grand favori en début de saison, Teddy Clairet n’aura laissé planer aucun suspense sur le Championnat de France FFSA Tourisme 2022. Avec 12 victoires et autant de pole positions en 12 courses, le pilote de Clamart (Île-de-France) a rendu un bulletin absolument parfait lors des quatre premières épreuves de la saison. 

À 28 ans, il fête sa 10e saison complète de sport automobile avec un premier titre de Champion de France FFSA, remportant aussi la bourse de 50.000 euros promise au champion pour passer ensuite en Championnat de France FFSA GT. « Je suis content, on a respecté le plan de marche, on a parfois eu un peu de réussite et me voilà champion un peu plus tôt que ce que l’on avait imaginé au départ », glissait-il tout simplement au pied du podium. S’il n’a pas encore parlé du futur, nul doute que le nouveau champion et son entourage ont déjà quelques idées en tête.

Le seul suspense de la fin de saison concernera donc les places d’honneur. Malgré un abandon à la fin de la troisième course, Vincent Bouteiller (Peugeot 308 RC #12 – JSB Compétition) est celui qui a réalisé la meilleure opération dans la chasse à la médaille d’argent. Deux fois deuxième en début de week-end, le jeune pilote de 18 ans, protégé de la Filière Endurance, gagne en confiance et en maturité lors de chaque week-end.

Ayant, comme à Albi, pu goûter aux joies du podium grâce à une 3e place en course 2, Jean-Mathieu Leandri (BMW M2 CS Racing #18 - VSF Sports – Amplitude Automobile) a aussi marqué des points importants en Belgique. L’ex-rallyman a profité d’un week-end compliqué pour Sébastien Thome (Peugeot 308 RC #19 – Team Clairet Sport), très loin sur les grilles de départ après être parti à la faute lors des essais qualificatifs. Avec une 4e place comme meilleur résultat, le restaurateur le plus rapide du FFSA Tourisme a vu le podium provisoire du championnat lui échapper. Il lui reste néanmoins deux épreuves, à Lédenon et sur le Circuit Paul Ricard, pour prendre sa revanche.

Rapide mais malchanceux lors des deux premières courses, Julien Jacob-Cano (Peugeot 308 RC #77 – Terre & Mer Performance by JSB) s’est enfin vengé dimanche en fin de journée en terminant la troisième course à la deuxième place, son meilleur résultat de la saison.

Disposant de leur propre voiture pour la première fois après s’être partagé une Peugeot 308 RC du Ropars Racing à Magny-Cours et à Albi, les Beltramelli père et fils ont parfaitement su tirer les marrons du feu lors de courses très animées. La veille de son 59e anniversaire, José Beltramelli a terminé la course longue au 3e rang samedi soir avant d’être imité par son fils, Brady, lors de la toute dernière confrontation du week-end.

Même s’ils ne sont pas montés sur le podium, d’autres pilotes ont assuré leur part de spectacle. On pense au Belge Jérôme Heinen (Peugeot 308 RC #37 – JSB Compétition), à Mickaël Alaurent (Peugeot 308 RC #85 – Micka Racing) et au duo Florian Teillais – Benoit Eveillard (BMW M2 CS Racing #41 - VSF Sports – Amplitude Automobile), tous ayant terminé au moins une fois dans le top 5 ce week-end. Sans une pénalité pour une touchette lors de la dernière course, Carla Debard (BMW M2 CS Racing #21 – Debard Automobiles by Racetivity) aurait pu en faire de même.

Au sein de la catégorie TCA-2, Enzo Carvalhido (Renault Clio Cup IV #36 – Sport Auto Racing) a remporté deux des trois courses, mais Bastien Girard (qui partageait la Renault Clio Cup IV #76 de l’équipe Perftech avec Eva Mondou) est parvenu à le priver du score parfait en remportant la deuxième confrontation.

Dans la catégorie TCA-Light regroupant les Peugeot 208 RC, les duettistes du Jean Pat Racing que sont Vincent Vevres et Thomas Compain se sont livrés de solides batailles. Vincent avait chaque fois le dernier mot, mais ce fut chaud ! Derrière, Margot Carvalhido et Frédéric Rondeau (Peugeot 208 RC – Sport Auto Racing) et Olivier Thenaisy (Peugeot 208 RC – Ropars Racing) sont aussi montés sur le podium de Spa-Francorchamps.

Après ce déplacement en Belgique, le Championnat de France FFSA Tourisme reviendra sur ses terres du 9 au 11 septembre lors des Lédenon GT Series.

--

Résultats ici