Skip to Main Content

FFSA Tourisme : ce fut chaud !

9 Avril 2021

Ce que les passionnés aiment dans les épreuves pour voitures de tourisme, c’est la bagarre intense, parfois pimentée par l’une ou l’autre touchette dans des courses portière contre portière. Sur ce point, le tout nouveau Championnat de France FFSA Tourisme a plus que réussi son entrée en scène ! Les équipes du promoteur SRO Motorsports Group et de la FFSA ne manqueront pas de corriger les quelques points à améliorer, inévitables pour un tout nouveau championnat, mais le nouveau bébé est bien né et il laisse augurer le meilleur pour l’avenir.

Dans la catégorie TC, qui regroupe les voitures d’environ 300 chevaux, la balance de performance était très bien équilibrée si l’on analyse le rythme des concurrents sur un tour. On prendra comme preuve la présence des trois marques (BMW, Alpine et Peugeot) parmi les quatre premiers de la première séance qualificative et les écarts très réduits tout au long du week-end. En course, Ricardo van der Ende a parfaitement exploité le couple et la puissance supérieure de la BMW M2 CS Racing de L’Espace Bienvenue pour s’imposer le dimanche. Lundi matin, le Néerlandais était battu dans l’exercice du tour chronométré, mais il rappelait ensuite qu’il n’est pas ex-champion d’Europe en GT4 et Champion de France en titre en FFSA GT (Silver Cup) par hasard. Il prenait le meilleur départ et défendait ardemment sa place face aux attaques du poleman Florian Briché (JSB Compétition), manifestement plus rapide avec une Peugeot 308 RC moins puissante, mais plus agile que la bavaroise. Dans un magnifique duel entre les deux premiers de la course 1, chacun utilisait les points forts de sa monture et la tension ne faisait que grimper en flèche au fil des tours. Malheureusement, le combat se terminait par une touchette qui envoyait van der Ende en tête-à-queue et qui, suite à une pénalité, allait priver le jeune Nordiste de la victoire. Comme Kevin Ropars (Peugeot 308 RC – Ropars Racing Team-Motors Legend) était lui aussi pénalisé suite à un contact avec Steven Palette (BMW M2 CS Racing – VSF Sport – Amplitude automobile), c’est ce dernier qui héritait des 25 points de la victoire lors de la course 2. Déjà troisième le dimanche, Steven a donc quitté le Gers en tête du championnat devant Ricardo van der Ende. Mais les pilotes des Peugeot Florian Briché, Xavier Guyonnet, Kevin Ropars, Rodolphe Spitz et Pierre-Arnaud Navarro ne pointent pas très loin derrière ! Il faudra aussi compter avec des garçons comme Lucas Frayssinet (Alpine A110 Cup – Chazel Technologie Course) et Fred Caprasse (Peugeot 308 RC – JSB Compétition), rapides mais victimes des faits de course ce week-end !

Poleman de la course 2 et vainqueur des deux confrontations dans la catégorie TCA 1, Julien Jacob-Cano (Peugeot RCZ Racing Cup – Runner For Ever) a quitté Nogaro en tête du championnat devant Christian Philippon (Peugeot RCZ Racing Cup – Espace Racing) et la paire Dorian Duthil-Julien Nougaret (Peugeot RCZ Racing Cup - Cap Racing by Espace Racing).

En TCA 2, Julien Carli a profité d’un léger problème technique de son rival Enzo Carvalhido (Sport Auto Racing) pour imposer sa Renault Clio Cup IV de GM Sport lors de la première course. Le lendemain, le patron-pilote Guillaume Maio prenait lui-même le volant et il parvenait à égaler son équipier en devançant à son tour le jeune Enzo. 

Enfin, le TCA Light a fait l’éloge de la jeunesse à Nogaro avec des pilotes ayant entre 16 et 21 ans. Au volant de leurs Peugeot 208 RC, Viny Beltramelli, Sacha Maguet et Jonas Venier (tous trois engagés par le Ropars Racing Team-Motors Legend) ont chaque fois terminé dans cet ordre, mais après de très belles bagarres en piste.