Skip to Main Content

Le Championnat de France FFSA Tourisme fait le plein !

3 Mai 2021
  • Le Circuit de Nevers Magny-Cours comme hôte de la deuxième épreuve de la saison
  • 26 voitures de tourisme au départ dans la Nièvre
  • Les deux courses diffusées sur Automoto la chaîne dimanche
  • Des nouveaux venus dans les quatre catégories 
  • Une course en nocturne samedi

Les chiffres valent parfois mieux que les longs discours. Alors qu’il reste moins d'une semaine avant le deuxième rendez-vous de l’histoire du Championnat de France FFSA Tourisme, programmé du 7 au 9 mai à Magny-Cours, la liste des engagés compte déjà largement plus de 20 voitures. Les rares qui auraient pu en douter ne doutent plus : cette nouvelle compétition proposée par la Fédération Française du Sport Automobile et le promoteur SRO Motorsports Group répond bel et bien à une demande ! 

Très observé lors du lancement de sa toute première saison, le championnat qui permet à la France de renouer avec une compétition nationale multimarque pour voitures de tourisme a séduit. Le FFSA Tourisme n'aura de cesse de s'améliorer au fil du temps mais le concept a déjà de nombreux atouts pour plaire. Quatre catégories permettent à chacun de trouver chaussure à son pied et la Balance de Performance équilibre les forces en présence avec des voitures de conception très différentes groupées en quelques dixièmes de seconde seulement lors des essais qualificatifs de Nogaro. Ajoutez à cela l’intensité incomparable de courses sprint durant lesquelles il faut tout donner pendant 30 minutes et vous comprendrez pourquoi les pilotes sont attirés par un championnat en pleine croissance.

Le Circuit de Nevers Magny-Cours proposera un profil très différent de celui de Nogaro. Dans le Gers, les chronos au tour étaient particulièrement proches entre des voitures ayant chacune leurs points forts et leurs points faibles, ce qui n’a pas manqué de donner des courses très spectaculaires. La piste nivernaise, qui propose un mix intéressant entre une première portion très rapide et une deuxième partie plus technique, sera un écrin de choix pour mettre en avant ce Championnat de France FFSA Tourisme. 

TC : BMW, Peugeot et Alpine à la lutte ?

La moitié de la grille de départ sera composée de la catégorie TC, soit les voitures les plus rapides. L’équipe JSB Compétition basée à Amiens portera une partie des espoirs de Peugeot avec les 308 RC de Florian Briché, actuellement troisième du championnat après être monté sur le podium de la Course 1 dans le Gers. Ayant marqué les points de la deuxième place lors de la Course 2, Pierre-Arnaud Navarro avait été la révélation du meeting d’ouverture. Pourra-t-il confirmer ? Pour la victoire, il faudra aussi tenir à l’œil Frédéric Caprasse. Particulièrement malchanceux à Nogaro, le Belge a soif de revanche ! Outre Rodolphe Spitz, l’équipe JSB Compétition alignera  également Benjamin Cauvas, qui viendra découvrir le FFSA Tourisme.

Il n’y a pas que l’équipe de la famille Briché qui défendra les intérêts du lion. L’expérimenté Xavier Guyonnet (Peugeot 308 RC – TSM Racing by GM Sport) a goûté aux joies du podium à Nogaro et il n’occupe pas la 4e place du championnat par hasard. De même, après des débuts très convaincants avec une telle monture, Kevin Ropars est assurément un sérieux candidat à la victoire lui aussi. Avec la Peugeot 308 RC préparée par la structure familiale Ropars Racing Team-Motors Legend, l’ex-champion de la Peugeot 208 Racing Cup entend bien se faire un nom et revendiquer le titre officiel de Champion de France. Enfin, Pierre-Hugo Dubost (Chazel Technologie Course) nous a montré de belles choses à Nogaro, et confirment que ce Championnat de France FFSA Tourisme est ouvert à tous. 

Avec une petite dizaine de 308 RC, Peugeot aura l’avantage du nombre. Attention toutefois à l’Alpine A110 Cup engagée par Chazel Technologie Course. À Nogaro, Lucas Frayssinet semblait filer vers un podium lorsqu’il fut percuté par un adversaire en panne de freins. S’il n’a pas marqué de points au championnat, le Montpelliérain entend bien ouvrir son score à Magny-Cours, pourquoi pas par une victoire ? 

Pour gagner à Magny-Cours, il faudra toutefois défaire les BMW. La marque bavaroise est très liée à la piste nivernaise et celle-ci lui a souvent réussi en FFSA GT. En sera-t-il de même pour le FFSA Tourisme ? En tête du championnat sur la BMW M2 CS Racing de l’équipe VSF Sports – Amplitude Automobile, Steven Palette retrouve son circuit fétiche. L’an dernier, il s’était imposé au général dans le cadre du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS. Cette fois, il devra tout d’abord se défaire de Ricardo van der Ende (engagé par L’Espace Bienvenue). L’expérimenté Néerlandais reste sur une victoire en FFSA GT à Magny-Cours en 2020 et il sera un sacré client. 

À côté de ces deux références, chacune des deux équipes aligne un très jeune pilote. À 16 ans seulement, Luca Brizzi (VSF Sports – Amplitude Automobile) vient tout droit du karting et compte sur le FFSA Tourisme pour progresser dans la pyramide du sport automobile. Carla Debard (Debard Automobiles by Racetivity) a aussi affiché une très belle marge de progression à Nogaro pour ses débuts dans la discipline.

TCA 1 : les RCZ ont des arguments !

Les Peugeot RCZ Racing Cup ont aussi montré à Nogaro qu’elles affichent des performances très intéressantes les plaçant à quelques secondes au tour seulement des voitures de la catégorie TC. Avec uniquement des Peugeot RCZ Racing Cup pour l’instant, cette classe TCA 1 a été dominée à Nogaro par Julien Jacob-Cano (#77 Runner For Ever), vainqueur à deux reprises. Comme dans le Gers, on retrouvera l’association entre Dorian Duthil et Julien Nougaret (#40 CAP Racing by Espace Racing) et Florent Grizaud (#7 GPA Racing) pour lui mener la vie dure. On surveillera aussi les débuts de Daniel Saulnier (GM Sport).

TCA 2 : plus on est de fous, plus on rit ! 

Regroupant les Renault Clio Cup de la quatrième génération, la catégorie TCA 2 pourrait reprendre à son nom une célèbre expression : plus on est de fous, plus on rit. Ces fous de compétition automobile verront en effet la catégorie prendre de l’ampleur avec une petite dizaine de voitures attendues dans la Nièvre. Outre le jeune Enzo Carvalhido (#36 Sport Auto Racing), privé d’une première victoire par un manque de pression d’essence à Nogaro, devra en découdre avec les duos Adrien Penot-Julien Paget et Jacques Paget-Styve Juif (GM Sport), mais aussi les trois représentants de la structure Touzery Compétition : Jacky Gautier, Lucca Pedro et Olivier Touzery lui-même. 

TCA Light : un nouvel arbitre pour le match des jeunes ? 

Les petites Peugeot 208 RC dotées de pneus Pirelli de route ont rempli leur objectif à Nogaro : permettre à des pilotes de faire leurs débuts dans un championnat phare en France avec des budgets très limités. Après avoir animé les courses gersoises par de superbes luttes, les très jeunes Viny Beltramelli, Sacha Maguet et Jonas Venier occupent les trois premières places du championnat. Le trio du Ropars Racing Team-Motors Legend devra toutefois compter sur un nouveau concurrent à Magny-Cours. Aligné par la structure GM Sport, Xavier Harbon fera ses débuts dans le FFSA Tourisme après avoir notamment roulé dans des courses pour voitures historiques jusqu’à présent.

En direct sur Automoto la chaîne !

Depuis son lancement, le Championnat de France FFSA Tourisme bénéficie de retombées exceptionnelles grâce aux efforts du promoteur SRO Motorsports group. Ce deuxième rendez-vous de la jeune histoire du championnat sera toutefois à marquer d’une pierre blanche. Dans le cadre de son « Super Sunday Live » (dimanche entre 11h50 et 16h50) qui comprendra aussi les courses 2 du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS et du Championnat de France FFSA GT, Automoto la chaîne diffusera les deux courses du Championnat de France FFSA Tourisme. La première (disputée samedi soir en nocturne avec un départ à 21h25) sera proposée en différé dimanche à 13h30 alors que la seconde sera à suivre en direct avec un départ à 16h10. 

Par ailleurs, le Championnat de France FFSA Tourisme bénéficiera aussi de la création de la nouvelle chaîne YouTube « GT World Français », qui diffusera bien sûr les deux courses en direct ainsi que du contenu exclusif. Enfin, le championnat continue de développer ses réseaux sociaux et les retours après le meeting d’ouverture de Nogaro ont confirmé la joie des téléspectateurs de retrouver une compétition phare pour ce type de voiture. Il n’est décidément plus possible d’en douter : le Championnat de France FFSA Tourisme est déjà devenu incontournable ! 

_____