Skip to Main Content

Et un, et deux, et trois… Beltramelli !

6 Mai 2022

Chez les Beltramelli, on a l’automobile dans le sang. Cela fait plus de 60 ans que la famille est active dans le secteur autour de la superbe ville médiévale de Troyes. La carrosserie du départ, fondée en 1961, est toujours là, mais elle a été rejointe par plusieurs enseignes : carrosserie pour particulier et pour voitures de prestige, dépannage, service de fourrière… Dans l’Aube, on connait forcément les Beltramelli !

Dans le milieu de la compétition aussi le nom de Beltramelli est connu et reconnu. Dans les années ’70, George écumait les rallyes et les circuits, participant notamment au Tour de France Automobile ou au Championnat de France Production dans la catégorie Groupe 2. Autrement dit, le Championnat de France des voitures de Tourisme… 

Plus de 40 ans plus tard, c’est aussi via le Championnat de France FFSA Tourisme que son petit-fils, Viny Beltramelli, s’est distingué en 2021. Le jeune Troyen fut même considéré comme la révélation de la saison. À 22 ans, Viny est désormais passé en Championnat de France FFSA GT sur une Mercedes-AMG GT4 de l’équipe CD Sport.

Lors du deuxième rendez-vous de cette campagne 2022, à Magny-Cours du 13 au 15 mai, Viny ne sera pas le seul à défendre l’honneur de la famille. Son père José et son frère Brady se partageront en effet une Peugeot 308 RC dans le Championnat de France FFSA Tourisme.

« La Peugeot 308 RC avec laquelle Viny s’est distingué l’an dernier est prête et ne demande qu’à rouler », explique José Beltramelli. « Je me suis donc rapproché du Ropars Racing Team et je leur ai demandé si nous pouvions l’engager dans la Nièvre pour Brady et moi. Nous avons tous les deux beaucoup d’expérience dans les courses historiques, mais nous avons trouvé que ce serait intéressant de nous essayer à ce championnat. Bien sûr, nous sommes des compétiteurs : nous ne venons pas pour nous traîner à l’arrière du peloton et nous espérons bien faire. »

Des courses, José Beltramelli en a déjà disputé des centaines, mais le plus souvent au volant de bolides historiques. « J’ai roulé avec de nombreuses voitures : TVR, Corvette, Ferrari 275 GTB, etc. À côté de ces monstres de puissance ayant une adhérence et des freins très limités, une Peugeot 308 RC est très simple à piloter », reprend José avec un grand sourire. « Avec la TVR de 500 chevaux, on arrive à 240 km/h au freinage de l’épingle d’Adélaïde. Mais il faut freiner nettement plus tôt ! La 308, c’est plus aseptisé… Ceci dit, ne me comprenez pas mal : si les voitures modernes sont plus faciles au premier abord, je sais aussi qu’aller chercher l’extrême limite est une autre histoire. Comme moi, Brady roule en historique. Mais il a plus l’habitude que moi des pneus slicks : l’Escort RS1600 Groupe 2 et les monoplaces historiques avec lesquelles il roule le plus en sont souvent équipées. »

Après avoir notamment croisé le fer avec un certain Jackie Oliver (ex-pilote de Formule 1 et vainqueur des 24H du Mans 1969) dans la compétition européenne U2TC au volant d’une Ford Cortina Lotus, José Beltramelli entend maintenant se mesurer aux références du Championnat de France FFSA Tourisme. À 58 ans, ce sémillant chef d’entreprise regorgeant d’énergie vit sa passion à fond, mais il est encore plus heureux de la partager. D’où l’idée d’engager la Peugeot 308 RC dans ce que l’on appelle aussi parfois le TC France... « Nous serons sur les mêmes meetings que Viny et nous connaissons la qualité des événements de SRO Motorsports Group », sourit José. « Et puis… (Il laisse un silence, NDLR) Nous vivons une période particulière, parfois angoissante avec la crise sanitaire, les tensions internationales… Nous travaillons énormément et nous voulons aussi profiter de la vie. Plus que tout, nous voulons donc profiter de ces rendez-vous pour passer de bon week-ends en famille ! Mon épouse sera là, nos deux fils et moi-même roulerons… Comme mon père, qui a lancé sa première carrosserie il y a plus de 60 ans, sera aussi présent, les trois générations seront réunies à Magny-Cours. Tous les ingrédients sont réunis et on se réjouit de vivre cela ensemble ! »